fbpx
Aller au contenu
Accueil » L’HISTOIRE de la brasserie

L’HISTOIRE de la brasserie

Alsacien d’origine , Olivier est arrivé en Bretagne à l’âge de 17 ans

Il tombe très vite amoureux de la région et d’une fille de la côte
après avoir travaillé une vingtaine d’année dans l’agroalimentaire , à l’aube de la quarantaine , il décide , soutenu par sa famille d’essayer de vivre de sa passion « LA BIERE »

Il reprend en 2014, un café en gérance ou il organise des concerts et vend sa bière en directe , la « BIERE DU PATRON »
Mais, le métier de cafetier ne lui laisse que peut de temps pour brasser et assouvir sa passion ,il décide donc en 2017, d’arrêter et de chercher un local pour brasser à plein temps
Ses recherches le porte, tout naturellement, sur la Rive Gauche , c’est là qu’il a débarqué en Bretagne , qu’il a rencontré et épousé sa femme et qu’est né son premier enfant
En janvier 2017, il ouvre donc Yermat bier , la micro brasserie du Port Louis dans la grande rue de la petite cité maritime
Pourquoi Yermat me direz vous ? Il tenait un bar et quand ses clients trinquaient , ils disaient
« yermat «
Il y brasse une gamme de 8 bières régulières, « blonde, brune, ambrée, ipa, cabestan, an oriant , gouelan, élixir ainsi qu’une gamme éphémère au gré des saisons en se servant des fruits , fleurs etc de la nature environnante
Il aime laisser libre court à sa créativité et son grain de folie , ce qui donnera des bières telle que l’An Oriant “Médaillé au salon de l’agriculture”
Toutes les bières sont brassées , embouteillées, étiquetées à la main . Les bières sont de fermentation haute , non filtrées , non pasteurisé et refermentées en bouteille , la production est alors de 100hl/an et double rapidement , les bières sont vendues directement dans la boutique attenante, sur les marchés, dans des restaurants , cave etc
En 2021, le local arrivant à saturation pour la production, il décide de quitter Port Louis pour un lieu de production plus grand et situé dans la ville voisine : Locmiquélic , le pays des minahouet
La micro brasserie Rive Gauche est née
Le but dans ce nouveau local est d’avoir la production pour passer à 500hl et après avoir passé 4 ans à travailler seul hormis des aides de son épouse Myriam sur la partie création, marketing , communication , il espère cette année embaucher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *